Le CPF et les formations en langues : où en est-on ?

Depuis le 1er janvier dernier, le DIF est remplacé par le CPF (Compte personnel de formation) : celui-ci permet aux salariés et aux demandeurs d’emploi d’utiliser les heures de formation comptabilisées pour des actions de formation qualifiantes, certifiantes ou diplômantes. A ce titre, les formations concernées doivent être présentes sur des listes de formations éligibles, éditées  par les branches interprofessionnelles ou par les régions.

La question des langues était alors restée en suspens : si tout le monde s’accordait sur la nécessité absolue d’inclure les langues parmi les formations éligibles, aucune de ces formations n’était présente sur les premières listes éditées en janvier.

C’est désormais chose faite : les langues font bien parties des formations éligibles, et pour cela doivent déboucher sur la préparation et le passage d’un test certifiant, comme le test TOEIC (pour l’anglais) ou le BULATS (pour l’anglais, l’allemand, l’espagnol et le FLE).

Chez Dialangues, nous sommes donc déjà en mesure de proposer des formations en anglais dans le cadre du CPF, validée par un test TOEIC. Dans un précédent billet, j’avais déjà eu l’occasion de présenter ce test, référence mondiale pour l’anglais professionnel, et outil indispensable pour justifier de son niveau d’anglais auprès d’un employeur.

Actuellement, Dialangues travaille également à l’élaboration de nouveaux parcours permettant d’inclure le BULATS. J’aurai l’occasion de vous présenter prochainement ce test, ainsi que les nouveaux parcours de formation de Dialangues.

C.L.

Publicités